Actualités

Soyez au courant des dernières actualités de Promasidor

Le lait, au secours de notre cerveau ?


Les os sont les bénéficiaires plus connus des vertus thérapeutiques du lait.  En effet, grâce à sa teneur en Calcium et Magnésium, la consommation régulière de lait renforce les dents et le reste du squelette humain.  Saviez-vous cependant que notre cerveau bénéficierait aussi des bienfaits du lait ?

C’est bien ce que révèle une étude menée par le Professeur In-Young Choi de l’Université du Kansas aux Etats-Unis. Après une semaine d’observation, un scanner du cerveau a été administré à 60 adultes pour évaluer leur niveau de glutathion, un antioxydant naturellement secrété par le corps humain. Les sujets qui avaient bu le plus de lait durant la semaine d’observation ont montré les niveaux les plus élevés.

Le glutathion désintoxique et protège les cellules du corps. Son niveau peut être réduit par certains facteurs tels que la pollution, le manque d’exercice, un mauvais régime alimentaire, etc. Un faible taux de glutathion rend le cerveau plus vulnérable aux maladies telles que Alzheimer et Parkinson à mesure qu’on vieillit.

Il existe des alternatives - pour les allergiques au lactose et diabétiques par exemple, d’autres aliments tels que les oignons, l’ail ou des légumes crucifères (brocolis, choux, radis, épinards, etc.) peuvent aussi booster la sécrétion de glutathion – cependant, le lait et les produits laitiers comme les yaourts, par leur nature liquide, sont plus appropriés pour les personnes âgées ou à la santé fragile.

Même si plusieurs chercheurs se penchent encore sur les effets directs du lait sur notre santé cérébrale, il est donc conseillé d’accompagner chacun de ses 3 repas journaliers d’une ration de lait ou de produits laitiers pour secréter suffisamment de glutathion.